Alert Spoiler: Pierre Faller devient membre fondateur de PLDH!

Masterclass Ethique et conformité de la vie privée

Qu’est-ce qu’un DPO ? C’est l’abréviation de Data Protection Officer. Pour plus de détails, il aurait fallu assister au webinaire proposé par Pierre Faller et à l’occasion duquel il a donné toutes les informations utiles pour mieux connaitre ce métier. Pierre Faller nous a fait l’honneur de nous donner de son temps cette année, et à plusieurs reprises ! Il a notamment été le Master d’un masterclass consacré aux nouveaux enjeux numériques et à la vie privée. Grâce à l’investissement d’Elodie Munier, les étudiants ont été initiés à ces enjeux et ont pu rencontrer Pierre Faller à plusieurs occasions pour échanger avec lui. Chargé de la protection des données personnelles chez Christian Dior, Pierre Faller est ancien étudiant du Master Droits de l’Homme et a plus de dix ans d’expérience dans le domaine de la protection des données personnelles. Vous vous en doutez, son retour d’expérience et les conseils qu’il a pu donner aux étudiants – à la fois en termes de connaissances et de perspectives professionnelles – ont été plus que précieux. C’est naturellement que son nom a été proposé aux membres fondateurs pour intégrer le Conseil des fondateurs : le vote a été favorable, à l’unanimité. Bienvenu Pierre ! 

“Webinaire carrière”: un format à grand succès

« Faire un stage chez DIOR » ? L’opportunité pourrait sembler lointaine pour des étudiants en droit, et encore plus pour des étudiants en droit des libertés. Et pourtant. Pierre Faller nous a permis de déconstruire toutes nos idées reçues sur les métiers du droit et de nous rappeler un élément essentiel : on a besoin du droit, partout. Faire un stage chez DIOR est tout à fait envisageable, mais bien plus que cela : Pierre Faller, DPO chez Christian Dior Couture, a proposé un webinaire carrière. Ces webinaires ont vocation à présenter aux étudiants le parcours d’un praticien du droit, les perspectives professionnelles qui existent dans telle branche ou telle branche du droit, et des propositions concrètes de stage. Une vraie opportunité ! Et pour les absents, un replay est disponible ici . Ce webinaire, qui est le premier d’une longue suite, a été un grand succès. Rendez-vous à la rentrée prochaine pour toute une série de webinaires !  


Et la finale fut!

Le 4 février 2022, requérants et défendeurs se sont affrontés une dernière fois. Pour savoir qui a obtenu gain de cause, il fallait être là ! Là, dans la belle salle Alex Weil au dernier étage de la Faculté de droit de Strasbourg. Là, où étaient également présents des jurés prestigieux : le juge Ledi Bianku, les Professeurs Benoît-Rohmer et Ducoulombier, Lawrence Early, de l’Agence européenne pour les droits fondamentaux, Bruno Huck, avocat au barreau de Strasbourg. De façon objectif et impartiale, à l’instar de la Cour fictive qu’ils représentaient pour l’occasion, ils ont dû trancher, décider, désigner l’équipe la plus convaincante. Comme toujours, les équipes doivent être à la fois performantes en termes de raisonnement juridique, de pertinence des arguments, mais aussi d’expression orale et de capacité à répondre aux questions. Un véritable exercice de pratique du droit, la plus-value de PLDH depuis maintenant des années. Bravo à tous les participants, merci à tous les jurés de nous avoir accordé de leur temps et d’avoir endosser ce rôle central du Mootcourt CEDH. A peine cette édition 2022 terminée, nous préparons la suivante. Plaideurs 2022-2023 : nous vous préparons un exercice stimulant, à la hauteur de votre parcours universitaire et de vos perspectives professionnelles. Après ça, vous serez prêts, 100% prêts pour la pratique des droits de l’Homme. 

Le cocktail des plaidoiries…on souffle enfin!

Pour clôturer ces deux journées de plaidoiries, un beau cocktail ! Les participants au Mootcourt CEDH peuvent enfin souffler : le plus dur est derrière eux, ils ont préparé leur plaidoirie, plaider, défendu leur position, répondu aux questions. Bravo ! Le staff PLDH aussi peut enfin souffler : organiser un si gros évènement n’est pas une mince affaire, et tout le monde y contribue à sa façon. Réserver les locaux, faire les équipes, constituer les jurys, élaborer les plannings. Bravo ! Quant aux jurés, ils ont libéré du temps dans leur agenda bien chargé pour venir écouter les plaideurs, leur poser des questions, décider quelle équipe était la plus convaincante. Merci ! Et les professionnels, avocats et associatifs, ils se sont succédés tout au long de ces deux jours pour rencontrer les étudiants et leur faire part de leur expérience professionnelle et des perspectives dans chaque domaine, en fonction des intérêts et projets des étudiants. Merci ! Le cocktail des plaidoiries clôture ces deux journées intensives et stimulantes : on se détend, on trinque et… on annonce les deux équipes finalistes ! Rendez-vous à la finale. 

Le Moot Court CEDH, édition 2021: l’évènement phare de PLDH!

Après l’annulation des plaidoiries en 2020 pour des raisons sanitaires, nous attendions tous cette nouvelle édition du Mootcourt CEDH ! Les participants au concours étaient impatients : après avoir assisté au séminaire intensif de préparation au mois de septembre, découvert le cas pratique, avoir été répartis en plusieurs équipes de requérants et de défendeurs, voici enfin … les plaidoiries ! Le moment où l’écrit devient oral. Face à de prestigieux jurés, leurs futurs pairs, requérants et défendeurs ont pu s’affronter, défendre leur position, répondre aux questions. Ils ont revêtu la robe de l’avocat, enfin ! Tous les participants ont trouvé l’expérience riche et formatrice : ils ont pu pratiquer le droit, mettre leurs connaissances en mouvement, appliquer les règles de droit aux faits d’espèce. Leur investissement a été à la hauteur ! Les plaidoiries se sont déroulées au Sofitel de Strasbourg, ce beau bâtiment du centre-ville. Nous avons réservé tout l’étage : les participants au Mootcourt ont plaidé dans deux salles réservées à cet effet. Et la mezzanine était consacrée à des rencontres. Tout au long de ces deux jours, divers professionnels nous ont accordé de leur précieux temps : avocats et associations sont venus à la rencontre des étudiants pour leur présenter leur travail et les perspectives professionnelles existant. Une véritable chance pour les étudiants en droit, quelle que soit leur année d’étude ou leur spécialité. Eh oui, PLDH c’est aussi ça : du réseau. L’édition 2021 du Mootcourt nous aura donc permis de faire ce qu’on sait faire de mieux : former les étudiants à la pratique du droit et renforcer notre réseau. A l’année prochaine !