Cour européenne

PLDH propose, depuis 2011, d’approfondir le rôle de la Cour européenne des droits de l’homme comme principale institution européenne de garantie des droits. Pour ce faire, nous avons fait appel à deux experts bien connus du milieu strasbourgeois, qui ont participé à bâtir ce système unique de protection des droits: M. Hans-Christian Krüger (Allemagne) qui a dirigé le secrétariat de la Commission européenne des droits de l’Homme jusqu’en 1997, date à laquelle il est devenu Secrétaire général adjoint du Conseil de l’Europe; il a été rejoint en 2015 par M. Michael O’Boyle (Irlande) qui a été greffier adjoint de la Cour européenne des droits de l’Homme jusqu’en 2015.

Un exemple unique au monde, toujours en évolution 

Michael O’Boyle parmi les participants du Masterclass en décembre 2016.

Organe emblématique de la protection des droits,  la Cour européenne constitue une référence incontournable sur le continent européen. L’introduction du droit de recours individuel a fortement contribué à renforcer la garantie des droits, donnant aux particuliers de confronter, y compris leur propre État, sur le terrain des droits de l’Homme.

La Cour européenne n’a cependant pas toujours été telle que nous la connaissons aujourd’hui. Les différentes évolutions qu’elle a connues, tant sur le plan procédural que jurisprudentiel, ont peu à peu modifié son aspect et son positionnement originels. Bien plus, les réformes en cours et à venir constituent l’occasion d’un débat sur le rôle de la Cour européenne en matière de protection des droits sur le continent européen.

Hans-Christian Krüger

Hans-Christian Krüger

Ancien avocat au barreau de Strasbourg, Hans-Christian Krüger a dirigé le secrétariat de la Commission européenne des droits de l’Homme jusqu’en 1997, avant de devenir Secrétaire général adjoint du Conseil de l’Europe. Depuis 2005, il est membre de la Commission des biens immobiliers (Chypre du nord). Il est ainsi le témoin précieux des évolutions de la Cour européenne de 1968 à nos jours et continue de participer à certains aspects de son développement.

 

 

Michael O’Boyle

Après avoir enseigné le droit public à la Queens University de Belfast (Irlande), Michael O’Boyle a commencé sa carrière au Conseil de l’Europe comme juriste à la Commission européenne des droits de l’Homme. Il est ensuite devenu chef de section, puis chef de division et enfin greffier de section de la nouvelle Cour en 1998. De 2006 à 2015, Michael O’Boyle a été greffier adjoint de la Cour européenne. Il a donc été aux premières loges pour suivre la plupart des grandes affaires traitées par la Cour ces dernières années.

 

Quelques images de la dernière édition du Masterclass CEDH…

  • Contact: Lauren Bakir
  • Où? Quand? Strasbourg, d’octobre à décembre.
Site du Masterclass