Police

Parmi ses masterclass, PLDH propose depuis 2012 d’examiner l’effectivité des droits de l’Homme dans l’activité policière…en passant une journée solidement préparée, avec un éminent praticien, le Commissaire de brigade et lieutenant-colonel Philippe Gitz (Suisse).

Philippe Gitz parmi les participants au masterclass en janvier 2016.

L’instrument de la contrainte et de la protection étatique

La police est indispensable au maintien de l’ordre public: elle poursuit autant le respect des lois que la garantie des droits et des libertés individuelles. Ces missions entrent régulièrement en tension. A travers l’exemple de situations concrètes, Philippe Gitz invite les participants à prendre part à la réflexion sur l’effectivité des droits dans le cadre des missions de police. Quels sont les cadres normatifs et procéduraux de l’action de la police? Comment préserver son efficacité tout en garantissant les droits des administrés? De quels moyens matériels et de quelles démarches dispose-t-elle pour mener à bien ses missions? Comment la police se contrôle-t-elle et comment est-elle contrôlée?

Une réflexion sur l’État de droit

Derrière des questionnements concrets se révèle, en réalité, une interrogation bien plus prégnante qui concerne la protection de l’État de droit. Le Masterclass Police rappelle que, loin d’être acquis une fois pour toutes,  l’État de droit demande une attention quotidienne de citoyens engagés et informés. Le rôle de la police dans ce délicat exercice quotidien est déterminant puisqu’il s’agit de garantir l’effectivité des libertés sans entrave arbitraire. Gardienne des libertés, la police a aussi les outils pour y attenter de manière indue, se révélant alors comme un Janus bifrons. C’est ce paradoxe, qui recèle aussi toute les potentialités de la police, que ce masterclass a pour ambition d’analyser.

Philippe Gitz

Philippe Gitz

Commissaire de brigade et lieutenant-colonel de réserve, Philippe Gitz a été amené à enseigner l’éthique policière au sein de l’Académie de police de Savatan. Il a par ailleurs coordonnée la réforme des forces de police suisses. Son parcours l’a donc impliqué dans l’exercice de ses missions de police sous de nombreux aspects, à bénéficier d’un regard actif sur l’organisation de la force publique et le maintien de l’ordre public, à prendre un recul critique et constructif sur les rapports de la police aux droits de l’Homme.

 

 

Site du Masterclass